Actualités de nos réseaux

icône RSS

Les actualités présentées ici, sont un relais du site Réseau Polytech.

icône RSS

Les actualités présentées ici, sont un relais du site de la CTI.

1 / AVIS ET DÉCISIONS CONCERNANT LES DEMANDES D’ACCRÉDITATION :

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE (IMT – Mines Saint-Étienne)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour la demande de renouvellement de l’accréditation des diplômes suivants :

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne, spécialité Microélectronique et Informatique
sur le site de Gardanne
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne, spécialité Énergétique
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne, spécialité Génie nucléaire, en convention avec l’Institut national des sciences et techniques nucléaires
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne, spécialité Génie industriel
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne, spécialité Systèmes électroniques embarqués
sur les sites de Saint-Étienne et Gardanne
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

L’école établira un rapport intermédiaire sur la prise en compte de la première recommandation. Ce document est à transmettre pour le 15 septembre 2020 au département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

L’école établira également un rapport de suivi général des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/04-01

ÉCOLE CATHOLIQUE D’ARTS ET MÉTIERS DE LA FONDATION ECAM LASALLE (ECAM LaSalle)

La Commission prend acte de la fermeture de la spécialité Bois à la fin de l’année académique 2019-2020.

Décision favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour la demande de renouvellement de l’accréditation du diplôme suivant :

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la Fondation ECAM LaSalle
sur les sites de Lyon et de Strasbourg
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la Fondation ECAM LaSalle, spécialité Mécanique et génie électrique
sur le site de Lyon
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la Fondation ECAM LaSalle, spécialité Génie industriel et mécanique, en partenariat avec l’ITII Lyon
sur le site de Lyon
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la fondation ECAM LaSalle, spécialité Énergétique, en partenariat avec l’ITII de Lyon
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

La Commission valide le dispositif du contrat de professionnalisation.

L’École établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025 aux diplômes suivants :

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la Fondation ECAM LaSalle, sur les sites de Lyon et de Strasbourg

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la fondation ECAM LaSalle, spécialité Génie industriel et mécanique, en partenariat avec l’ITII de Lyon, sur le site de Lyon

Ingénieur diplômé de l’École catholique d’arts et métiers de la fondation ECAM LaSalle, spécialité Énergétique, en partenariat avec l’ITII de Lyon, sur le site de Lyon

DÉCISION N°2020/04-02

INSTITUT SUPÉRIEUR D’AGRICULTURE RHÔNE-ALPES (ISARA)

Décision favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour les diplômes suivants :

Ingénieur diplômé de l’Institut supérieur d’agriculture Rhône-Alpes
sur le site de Lyon

en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’Institut supérieur d’agriculture Rhône-Alpes
sur le site d’Avignon
en formation initiale sous statut d’apprenti

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

La Commission valide le processus VAE et contrat de professionnalisation.

L’école établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ce diplôme pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

DECISION N°2020/04-03

ÉCOLE D’INGÉNIEURS SIGMA CLERMONT (SIGMA CLERMONT)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation des diplômes suivants :

Ingénieur diplômé de l’École d’ingénieurs SIGMA Clermont, spécialité Mécanique
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École d’ingénieurs SIGMA Clermont, spécialité Mécanique et Génie industriel, en partenariat avec l’ITII Auvergne
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École d’ingénieurs SIGMA Clermont, spécialité Chimie
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

L’école établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre le 15 décembre 2022, au département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/04-04

ÉCOLE POLYTECHNIQUE UNIVERSITAIRE DE L’UNIVERSITÉ DE CLERMONT-AUVERGNE (EPU Clermont Auvergne, Polytech Clermont-Ferrand)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour la demande de renouvellement de l’accréditation du diplôme suivant :

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie biologique
sur le site d’Aubière
en formation initiale sous statut étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie électrique
sur le site d’Aubière
en formation initiale sous statut étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie physique
sur le site d’Aubière
en formation initiale sous statut étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Mathématiques appliquées (nouveau nom de la spécialité Génie mathématique et modélisation)
sur le site d’Aubière
en formation initiale sous statut étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie industriel (nouveau nom de la spécialité Génie des systèmes de production), en partenariat avec l’ITII Auvergne
sur le site de Montluçon
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie civil
en formation initiale sous statut étudiant
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2022-2023 restreinte

L’Ecole établira un rapport sur la prise en compte des recommandations. Ce document est à transmettre le 15 décembre 2022 au département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI, sous format numérique exclusivement à l’adresse *protected email*.

L’Ecole établira également un rapport intermédiaire sur la stratégie décidée pour la filière apprentissage qui devra être validé par l’ensemble des partenaires du monde socio-économique associés à cette formation. Ce document est à transmettre pour le 15 juin 2021 au département mentionné dans le paragraphe supra et dans les mêmes modalités.

Une injonction est émise concernant le règlement de scolarité. L’École devra en fournir un nouveau conforme à R&O auprès de l’équipe permanente de la CTI pour le 15 novembre 2020, sous format numérique exclusivement à l’adresse *protected email*.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025 aux diplômes suivants :

  • Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie biologique
  • Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie électrique
  • Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie physique
  • Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Mathématiques appliquées (nouveau nom de la spécialité Génie mathématique et modélisation)
  • Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie industriel, en partenariat avec l’ITT Auvergne

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2022-2023 au diplôme suivant :

  • Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université Clermont-Auvergne, spécialité Génie civil

AVIS N°2020/04-05

INSTITUT D’INFORMATIQUE D’AUVERGNE DE L’UNIVERSITÉ DE CLERMONT-AUVERGNE (IIA / Univ Clermont Auvergne)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour la demande de renouvellement de l’accréditation du diplôme suivant :

Ingénieur diplômé de l’Institut d’informatique d’Auvergne de l’Université de Clermont-Auvergne
en formation initiale sous statut étudiant
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour l’extension de l’accréditation de l’école à une nouvelle voie de formation pour délivrer le titre d’ingénieur diplômé suivant :

Ingénieur diplômé de l’Institut d’informatique d’Auvergne de l’Université de Clermont-Auvergne
en formation initiale sous statut d’apprenti

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2021 2022-2023 restreinte

L’École fournira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025 au diplôme suivant :

Ingénieur diplômé de l’Institut d’informatique d’Auvergne de l’Université de Clermont-Auvergne

AVIS N°2020/04-06

ÉCOLE SUPÉRIEURE DE CHIMIE, PHYSIQUE, ÉLECTRONIQUE DE LYON (CPE LYON)

Décision favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour la première demande d’accréditation du diplôme suivant :

Ingénieur diplômé de l’École supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon, spécialité Génie des procédés
en formation initiale sous statut d’apprenti

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2022-2023 restreinte

Décision favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour la demande de renouvellement de l’accréditation des diplômes suivants :

Ingénieur diplômé de l’École supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon, spécialité Chimie et Génie des procédés
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon, spécialité Electronique et Informatique
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon, spécialité Informatique et Réseaux, en partenariat avec ITII Lyon
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

À compter de la rentrée universitaire Jusqu’à la fin de l’année universitaire Accréditation
2020 2024-2025 maximale

L’école fournira pour le 15 juin 2020 le syllabus complet de la formation d’Ingénieur diplômé de l’École supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon, spécialité Génie des procédés, détaillant notamment l’affectation des ECTS aux périodes en entreprise, les modalités de réalisation de la période à l’international qui doivent être conformes à R&O.

L’école établira également un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre le 15 décembre 2022, au département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

DECISION N°2020/04-07

2 / PRISES D’ACTES DANS LE SUIVI GÉNÉRAL DES ACCRÉDITATIONS :

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ARTS ET MÉTIERS (ENSAM)

La Commission prend acte favorablement du rapport intermédiaire transmis par l’École.

COMPLÉMENT D’AVIS N°2018/02-02

INSTITUT SUPÉRIEUR DE L’AÉRONAUTIQUE ET DE L’ESPACE (ISAE)

La Commission prend acte de l’envoi des documents demandés et donne un avis favorable à la levée de la réserve d’accréditation

COMPLÉMENT D’AVIS N°2019/11-05

Communiqué de presse

Paris, vendredi 26 juin 2020

La vie associative dans les écoles d’ingénieurs est riche et variée. Ces dernières années et de manière encore plus poussée après la promulgation de la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté du 27 janvier 2017, les écoles d’ingénieurs ont souhaité travailler sur les dispositifs permettant de mieux reconnaître et valoriser les activités et l’engagement extracurriculaires de leurs élèves. Ces activités permettent aux élèves d’acquérir un grand nombre de compétences et savoir-faire : elles permettent notamment de développer les compétences comportementales ou soft skills (esprit d’équipe, sens des responsabilités, capacité à travailler avec des personnes différentes, capacité à travailler avec et pour les autres, leadership, gestion de projets, etc.). Dans un sens plus large, l’élève-ingénieur qui s’engage dans l’associatif développe aussi des compétences utiles pour le management et l’entrepreneuriat, et qui sont essentielles pour sa future carrière professionnelle. C’est donc naturellement dans les missions des écoles d’ingénieurs de valoriser ces compétences comme elles le font pour les compétences acquises au cours du cursus académique.

En 2018, un groupe de travail animé par le Bureau national des élèves-ingénieurs (BNEI), la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) et la Commission des titres d’ingénieur (CTI) a été mis en place. Il a notamment conduit à la rédaction d’un guide pratique sur la valorisation de l’engagement étudiant résultat d’un sondage mené au cours de l’année 2019 et auquel 82 établissements avaient participé. Ce guide a été rendu public à l’occasion d’un séminaire d’échanges qui s’est tenu à distance mercredi 24 juin 2020 et a réuni près de 160 participants. Il recense des bonnes pratiques (outils, dispositifs de reconnaissance et validation de l’engagement étudiant, etc.) et partage des ressources utiles aux écoles d’ingénieurs.

Ce séminaire interactif a aussi et surtout été l’opportunité de réunir un panel d’intervenants[1] d’horizons divers et a permis de faire un état des lieux des pratiques au sein des écoles d’ingénieurs, d’échanger sur les différentes compétences apportées par l’engagement étudiant, ainsi que leur reconnaissance par le monde professionnel, et leur évaluation, mais aussi de mettre en avant les enjeux en matière de communication et d’information.

Les différents participants ont notamment mis en lumière le fait que l’engagement étudiant est d’abord le résultat d’une volonté individuelle de s’investir pour la communauté et le souhait d’avoir un impact positif sur la société. Sans nécessairement être rendu obligatoire, il doit être incité, accompagné, reconnu et validé. C’est l’objectif des travaux menés jusqu’à ce jour par le BNEI, la CDEFI et la CTI et qui sera poursuivi.


Contacts presse

BNEI : Julien DOCHE, président du BNEI : *protected email* – 07 66 10 22 24

CDEFI : Agence MadameMonsieur, Stéphanie Masson : *protected email* – 06 84 65 17 34

CTI : *protected email* – 01 73 04 34 33


À propos du BNEI

Fondé en 1998, le BNEI représente l’ensemble des 185 000 élèves-ingénieurs en fédérant les Bureaux des élèves des écoles et les élus, quel que soit leur statut (public, privé) et leur ministère de tutelle (enseignement supérieur et recherche, industrie, défense, agriculture, culture et communication).

Le BNEI, association loi 1901, est l’unique organisation représentant les élèves-ingénieurs. Elle est administrée et animée par des élèves-ingénieurs, bénévoles. Fidèle à ses valeurs d’indépendance de toute idéologie politique, confessionnelle ou syndicale, le BNEI se positionne uniquement sur les problématiques de vie étudiante, de formation et d’insertion professionnelle des élèves-ingénieurs, à l’image des BDE et des élèves ingénieurs élus en conseils centraux d’établissements.

Le BNEI est organisé en près de 24 Bureaux Régionaux des Elèves Ingénieurs (BREI), favorisant ainsi la mutualisation des bonnes pratiques associatives, et la prise en considération des problématiques de politiques de sites en matière de vie étudiante.

Site web

LinkedIn

Facebook

Twitter


À propos de la CDEFI

Fondée en 1976, la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) réunit l’ensemble des directeurs et directrices des établissements ou composantes d’établissements, publics ou privés, accrédités par la Commission des titres d’ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur diplômé. Elle a pour principale mission d’étudier tous sujets relatifs au métier et à la formation des ingénieurs, ainsi qu’au développement de la recherche et à la valorisation de celle-ci. Elle a, de plus, vocation à promouvoir l’Ingénieur de l’école française, dans le monde comme en France. Ainsi, la dimension internationale est au cœur de ses préoccupations, notamment dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche. 

Site internet

Twitter

LinkedIn


À propos de la CTI

La CTI est un organisme paritaire indépendant, chargé par la loi française depuis 1934 d’évaluer toutes les formations d’ingénieurs en France et sur demande à l’étranger en vue de leur accréditation, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d’ingénieur en France et à l’étranger. La CTI évalue également les formations de Bachelor des écoles d’ingénieurs en vue de l’attribution du grade de licence et décerne des labels qualité européens aux formations d’ingénieurs (EUR-ACE©, CeQuInt).

Site internet

LinkedIn


[1] Liste des intervenants par ordre alphabétique : Romain BARBE (BNEI), Héloïse BARBIER (CentraleSupélec), Thomas CLOCHON, (Syntec Ingénierie), Grégory DECHAMP-GUILLAUME (CDEFI), Julien DOCHE (BNEI), Marie-Annick GALLAND (Centrale Lyon), Marie-Jo GOEDERT (CTI), Alexis HERVÉ (ESEO), Claude MARANGES (INSA Toulouse), Fiona MAURY (Animafac), Inès MELLOUK (experte élève-ingénieure), Linda PROFIT (JCEF). 

Le 11 juin dernier, la Commission des titres d’ingénieur organisait son premier webinaire intitulé «Après la crise : quelles références pour un distanciel de qualité ? ». Les interventions ont été particulièrement riches et intéressantes, et les échanges très instructifs et appréciés d’après les premiers retours reçus par la CTI.

Plus de 220 personnes se sont inscrites à cet évènement et nous avons pu compter sur la présence de 150 participants !

Retrouvez en ligne : 

Le groupe de travail constitué par la CTI sur l’enseignement à distance continue ses travaux et se nourrira des différentes interventions et des discussions qui ont eu lieu pendant le webinaire pour élaborer des recommandations en vue de la mise à jour prochaine de R&O.


Le distanciel n’est pas un nouveau sujet pour la Commission des titres d’ingénieur qui en avait déjà mesuré l’importance en créant notamment le groupe de travail et un focus «numérique». Les avancées des écoles d’ingénieurs en matière de distanciel sont majeures et la CTI est attachée à faire évoluer son référentiel.

L’actualité amène la CTI à apporter un éclairage supplémentaire sur le distanciel par le biais de ce webinaire qui aura lieu de 16h à 17h30 sur ZOOM. Son objectif est de définir les conditions pour réaliser un distanciel de qualité en école d’ingénieur.

Nous vous invitons à partager vos réflexions et votre expérience afin de nous aider à préciser les conditions de ces nouvelles modalités d’enseignement combinant distanciel et présentiel et d’assurer ainsi des formations de qualité.

Programme et intervenants

Organisatrices du webinaire : Anne-Marie Jolly, Conseillère de la Présidence et Membre de la CTI et Coline Lorang, Responsable de processus d’audit à la CTI

Animatrices : Véronique Raimbault, Membre de la CTI et Coline Lorang, Responsable de processus d’audit à la CTI

Introduction
Elisabeth Crépon, Présidente de la CTI

1ere partie : Présentation du résultat des enquêtes Cti-Cdefi et BNEI
Anne de Cagny, Membre de la CTI
Charles VIGER, Responsable Expert Élève Ingénieur au BNEI

2e partie : Continuité pédagogique : vos retours d’expériences
Jean-Louis Allard, Membre de la CTI

Questions/réponses

3e partie : Réflexions vers un distanciel de qualité
Alain Dupéret, Directeur adjoint de l’École nationale des sciences géographiques (ENSG-Géomatique) et chargé de mission auprès de la CTI sur le distanciel

Questions/réponses

Conclusion
Elisabeth Crépon, Présidente de la CTI

La présentation PowerPoint de l’après-midi est accessible en bas de page.

1 / AVIS ET DÉCISIONS CONCERNANT LES DEMANDES D’ACCRÉDITATION :

ÉCOLE NATIONALE DES TRAVAUX PUBLICS DE L’ÉTAT (ENTPE)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer le titre d’ingénieur diplômé suivant :

Ingénieur diplômé de l’école nationale des travaux publics de l’État
en formation initiale sous statut d’étudiant

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’École établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

L’École établira un rapport intermédiaire sur la prise en compte des trois premières recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2021 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ce diplôme pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/03-01

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES MINES D’ALÈS (MINES ALÈS)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour l’extension de l’accréditation de l’école à une nouvelle voie de formation pour délivrer le titre d’ingénieur diplômé suivant :

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines d’Alès, spécialité Mécatronique
en formation continue

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer les titres d’ingénieur diplômé suivants :

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines d’Alès
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines d’Alès, spécialité Informatique et réseaux
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines d’Alès, spécialité Bâtiment
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines d’Alès, spécialité Mécatronique
en formation initiale sous statut d’apprenti

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’École établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022, au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N° 2020/03-02

INSTITUT NATIONAL UNIVERSITAIRE JEAN-FRANÇOIS CHAMPOLLION (INU CHAMPOLLION)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer le titre d’ingénieur diplômé suivant :

Ingénieur de l’institut national universitaire Jean-François-Champollion, spécialité Informatique pour la santé
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’École établira un rapport sur la prise en compte des recommandations avec un focus particulier sur Santé et Sécurité au Travail. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ce diplôme pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

DÉCISION N°2020/03-03

ÉCOLE POLYTECHNIQUE UNIVERSITAIRE DE L’UNIVERSITE DE MONTPELLIER (EPU MONTPELLIER)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour l’extension de l’accréditation de l’école à une nouvelle voie de formation pour délivrer le titre d’ingénieur diplômé suivant :

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Informatique
en formation initiale sous statut d’apprenti

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202022-2023restreinte

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer les titres d’ingénieur diplômé suivants :

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Informatique
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Électronique et Informatique industrielle
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Génie de l’eau
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation initiale sous statut d’apprenti
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Génie biologique et Agroalimentaire
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Matériaux
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Mécanique
en formation initiale sous statut d’étudiant
en formation continue

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire de l’Université de Montpellier, spécialité Mécanique en partenariat avec le Syndicat national de la chaudronnerie, tôlerie et tuyauterie
en formation initiale sous statut d’apprenti
sur le site de Nîmes

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’école établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

L’école établira également un rapport intermédiaire sur les trois premières recommandations pour l’Ecole. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/03-04

UNIVERSITÉ TOULOUSE 3

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer les titres d’ingénieur diplômé suivants :

Ingénieur diplômé de l’Université Toulouse 3, spécialité Génie civil et Géosciences
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’Université Toulouse 3, spécialité Robotique
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’Université Toulouse 3, spécialité Télécommunications et réseaux informatiques
en formation initiale sous statut d’étudiant

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202022-2023restreinte

Une injonction est émise concernant le système de management de la qualité, qui n’est pas à la hauteur, conduisant l’UPSSITECH à fournir un nouveau plan d’action. Le plan d’action détaillera le déploiement d’un système de management de la qualité effectif dans tous les aspects de l’école. Ce document est à transmettre à l’équipe permanente de la CTI pour le 15 novembre 2020.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2022-2023.

AVIS N°2020/03-05

ÉCOLE CENTRALE DE LYON (CENTRALE LYON)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer les titres d’ingénieur diplômé suivants :

Ingénieur diplômé de l’École centrale de Lyon
en formation initiale sous statut étudiant

Ingénieur diplômé de l’École centrale de Lyon, spécialité Énergétique, en partenariat avec l’ITII de Lyon
en formation initiale sous statut d’apprenti

Ingénieur diplômé de l’École centrale de Lyon, spécialité Énergétique, en partenariat avec l’ITII de Lyon
en formation continue

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’École établira un rapport de suivi des recommandations avec un focus particulier suite à l’intégration de l’ENISE au sein de l’École. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/03-06

ÉCOLE NATIONALE D’INGÉNIEURS DE SAINT-ÉTIENNE (ENISE)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer les titres d’ingénieur diplômé suivants :

Ingénieur diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne, spécialité Génie mécanique
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne, spécialité Génie mécanique, en partenariat avec l’ITII Loire
en formation initiale sous statut d’apprenti

Ingénieur diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne, spécialité Génie civil
en formation initiale sous statut d’étudiant

Ingénieur diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne, spécialité Génie civil, en partenariat avec SUP BTP Rhône-Alpes-Auvergne
en formation initiale sous statut d’apprenti

Ingénieur diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne, spécialité Génie physique
en formation initiale sous statut d’étudiant

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’École établira un rapport de suivi des recommandations avec un focus particulier suite à son intégration dans l’École centrale de Lyon. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ces diplômes pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/03-07

INSTITUT D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE EN ALIMENTATION, SANTÉ ANIMALE, SCIENCES AGRONOMIQUES ET DE L’ENVIRONNEMENT (VETAGRO SUP)

Avis favorable de la Commission des titres d’ingénieur pour le renouvellement de l’accréditation de l’école pour délivrer le titre d’ingénieur diplômé suivant :

Ingénieur diplômé de l’Institut national d’enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l’environnement
en formation initiale sous statut étudiant
en formation initiale sous statut d’apprenti

À compter de la rentrée universitaireJusqu’à la fin de l’année universitaireAccréditation
20202024-2025maximale

L’École établira un rapport de suivi des recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2022 au Département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

L’École établira un rapport intermédiaire sur la prise en compte des deux premières recommandations. Ce document est à transmettre pour le 15 décembre 2021 au département des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé, en charge du greffe de la CTI.

Le label EUR-ACE® niveau master est attribué à ce diplôme pour la période de la rentrée 2020 à la fin de l’année universitaire 2024-2025.

AVIS N°2020/03-08

La crise du COVID-10 a amené la CTI à adresser des lignes directrices aux écoles quant aux ajustements à envisager dans l’application de R&O et à aménager la programmation des audits dès le début du mois de mars. Les audits coordonnés avec le Hcéres se trouvent évidemment également impactés par ces adaptations.

Les mesures de confinement imposées dans ce cadre ont accéléré la prise en compte du distanciel au sein des écoles.

Tout comme pour les écoles, le distanciel n’est pas un nouveau sujet pour la commission, qui avait déjà mesuré l’importance de ce sujet, en créant notamment le groupe de travail et un focus «numérique». Les avancées des écoles d’ingénieurs en matière de distanciel sont majeures, et la CTI est attachée à faire évoluer son référentiel, tant pour la formation initiale sous statut d’étudiant et d’apprenti que pour la formation continue.

L’actualité amène la CTI à apporter un éclairage supplémentaire sur le distanciel par le biais d’un sondage conjoint CDEFI-CTI, d’un webinar, et de documents d’analyse.

Sondage CDEFI-CTI sur le distanciel

La CTI s’est associée à la CDEFI pour diffuser un sondage sur l’enseignement et l’évaluation à distance  au sein des écoles avant, pendant et après la crise du Covid-19.

Cette collaboration permettra de faire un point sur les difficultés rencontrées, les exemples de bonne pratique et de recueillir les témoignages des écoles, notamment sur les évolutions qu’elles envisagent à l’heure actuelle et par la suite dans ce domaine.

Ces retours d’expérience sont essentiels pour accompagner les écoles au mieux dans cette situation exceptionnelle, et ainsi faire évoluer les référentiels de la CTI au plus proche des réalités rencontrées par les écoles.

Le sondage est à compléter avant le 11 mai 2020.

Lien vers le sondage


Webinar de la CTI sur le distanciel le 11 juin 2020

La CTI organise un webinar sur le distanciel le 11 juin 2020 à 16h00. Les échanges permettront d’explorer les difficultés et les bonnes pratiques des écoles d’ingénieur.

Les modalités d’inscription seront envoyées aux écoles par e-mail.


Analyses du groupe de travail “numérique” de la CTI

Le groupe de travail « numérique » de la CTI s’est réuni en décembre 2019 et en janvier 2020, et a réalisé plusieurs analyses sur le distanciel avant les annonces du confinement lié au Covid-19.

L’analyse du Focus Distanciel initié en 2019 est disponible en ligne. L’analyse présente les résultats du focus numérique sur le distanciel à partir des documents rendus par les écoles en décembre 2019. À noter que le prochain focus réalisé lors de la campagne qui s’ouvre montrera une grande évolution liée à la crise du Covid-19.

Le groupe de travail a par ailleurs mis à jour la “Note sur le numérique distanciel dans les formations” diffusée lors du colloque de la CTI. Cette note comprend notamment des définitions et un glossaire sur le distanciel, favorisant ainsi le développement d’un vocabulaire commun.

Comme annoncé dans la lettre de janvier 2020, la CTI mènera très prochainement les premières procédures d’évaluation en vue de l’attribution du grade de Licence aux formations de Bachelor de niveau Bac+3 des écoles d’ingénieur accréditées à délivrer le titre d’ingénieur diplômé.

Le processus sera lancé dès ce mois de mai par un appel à ‘‘Lettre d’intention’’ de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Le calendrier prévu est compatible avec une inscription dans Parcoursup dès cette année et devrait permettre aux écoles une ouverture des formations en septembre 2021.

Le référentiel pour l’évaluation du « Bachelor en Sciences et en Ingénierie » sera publié très prochainement sur le site de la CTI.